Balades au coeur des espaces naturels métropolitains - Grenoble France

Profitez des grands espaces et prenez un bol d’air frais en pleine nature sur le territoire grenoblois

Posté le 13 mai 2020 à 14:50 (permalien)

Balades au coeur des espaces naturels métropolitains


© Conseil Départemental de l'Isère

Par Jessica / Consulter l'ensemble des articles On a testé pour vous

Le déconfinement vient de commencer, l’occasion de prendre un grand bol d’air et de vous dégourdir les jambes. Les montagnes des alentours de Grenoble vous offrent un terrain de jeu idéal. Avec 141 Espaces Naturels Sensibles (ENS), le Département de l’Isère et la Métropole grenobloise mènent des actions de préservation de la biodiversité et des ressources naturelles tout en vous permettant de découvrir la faune et la flore du territoire.

Un ENS est un site préservé disposant d’un patrimoine naturel remarquable. L’Office de Tourisme Grenoble-Alpes Métropole vous proposera cet été des visites guidées gratuites pour découvrir les mystères de ces lieux exceptionnels. En attendant, partons ensemble dès aujourd’hui pour 4 balades en pleine nature !

Espace Naturel Sensible de la colline de Comboire

À quelques encablures de Grenoble, accessible par le tram ligne C et les bus lignes 51 et 58, l'ENS de la colline de Comboire offre ressourcement et quiétude dans un écrin de verdures. Ces vastes et verdoyants espaces sont propices à la balade. Vous serez guidé en direction de l’ancien fort militaire de Comboire (ou fort Monteynard) par une variété incroyable de végétation : acacias, frênes, châtaigniers et chênes. Les plus sportifs se laisseront sûrement tenter par l'ascension de 2h menant à Claix afin de s’offrir une vue imprenable sur Belledonne, la Chartreuse et la vallée.

© Thomas Hytte - Klip.fr
© Bertand Bodin

Espace Naturel Sensible de Tourbière du Peuil (Claix)

Découvrons à présent la Tourbière du Peuil à Claix. Situé à une quinzaine de kilomètres de Grenoble, cet Espace Naturel Sensible est facile d’accès (moins de 30 minutes en voiture). Ce site de 5 hectares, en contrebas des falaises du massif du Vercors, offre une belle vue sur les massifs alpins environnants qui ravira les amoureux de montagne. Cette zone humide à 966m d’altitude, dispose d’un écosystème riche mêlant une faune et une flore uniques. Le printemps étant de retour, vous pourrez admirer une diversité de fleurs dont l’étonnante orchidée sauvage. Ce lieu, aux multiples facettes, permet d’apprécier des paysages variés comme des plaines ou des forêts de sapins. Pour en savoir plus sur ce lieu : “On a testé pour vous - Une visite nature à la Tourbière du Peuil”.

Espace Naturel Sensible du Marais des Sagnes (Le Sappey-en-Chartreuse)

Après celui du Vercors, découvrons un autre massif emblématique bordant Grenoble : la Chartreuse. Le Marais des Sagnes est le plus grand marais d’altitude du Parc Naturel Régional de Chartreuse. A la suite d’une visite du village du Sappey-en-Chartreuse, cet ENS offre une étendue de paysages, ainsi qu'une faune et une flore variées. Au détour d’un chemin, il est possible de croiser des grenouilles rousses et des pies grièches et avec un peu de chance des chevreuils et des renards. Idéal pour une balade en famille !

Réserve Naturelle Régionale de l’étang de Haute-Jarrie (Jarrie)

Dernière étape de notre périple dans les lieux de biodiversité de la Métropole grenobloise. En direction de Belledonne, partons à l’étang de Haute-Jarrie . C'est la main de l'Homme qui a creusé ce marais aux alentours du XIIIe siècle. Cette Réserve Naturelle Régionale propose un beau parcours jalonné de roselières denses, de prairies humides et d’îles boisées.

© Freepik

Respect de la nature et bons gestes du promeneur

Ces lieux sont ouverts aux visiteurs mais restent très sensibles. C’est pourquoi quelques règles sont à respecter pour préserver la faune et la flore : rester sur les chemins balisés, ne pas cueillir de fleurs ou de plantes, ne pas jeter de déchets, etc. Depuis quelques semaines, la faune sauvage s’est habituée à l’absence d’activités humaines et en a profité pour se réapproprier certaines zones. Pour qu'humains et oiseaux continuent à profiter de ces espaces dans des conditions optimales, la Ligue pour la Protection des Oiseaux Auvergne-Rhône-Alpes appelle à la vigilance lors de vos sorties en extérieur.