La Bastille de Grenoble - Grenoble France

La Bastille est LE lieu à ne pas manquer lors de votre visite de Grenoble.

Posté le 3 juil. 2019 à 10:45 (permalien)

Le fort de la Bastille à Grenoble


GRENOBLE PATRIMOINE Bastille 2© Pierre Jayet-34.jpg

Par Johanna / Consulter l'ensemble des articles On a testé pour vous

Typique paysage de la carte postale grenobloise, la Bastille et son fort surplombent la ville de Grenoble.
Elle est accessible par plusieurs chemins pédestres ainsi que par les fameuses " bulles grenobloises" .

Il n'y a aucune excuse pour ne pas en profiter.

Cet impressionnant site naturel fait partie de l'ADN de Grenoble depuis l'installation des premiers habitants dans la vallée.
Le fort militaire qui surplombe l'Isère date du XIXème siècle. Initié par le duc de Lesdiguières en 1591, il est construit sur les plans du général Haxo.

Aujourd'hui, c'est un lieu de promenade prisé des touristes et des habitants. Il abrite, grâce à son climat méditérranéen, une faune et une flore remarquables.

Depuis la construction du téléphérique en 1934, la Bastille est devenue un site touristique à part entière entre nature, culture et activités sportives.

Comme cette montagne est incontournable à Grenoble, nous avons décidé de nous y rendre et de vous faire partager notre journée !

quais depuis bulles.jpeg
dans les bulles.jpeg
bulles (2).jpeg

LES « BULLES » : LE TÉLÉPHERIQUE DE LA BASTILLE

Pour monter au fort de la Bastille, nous prenons les « bulles  » afin de tester ce véritable symbole Grenoblois.

C'est une excellente décision ! Quel spectacle s’offre à nous lors de la montée !

Un panorama exceptionnel sur la ville dans un moment suspendu entre l’Isère et le ciel. La vue sur les quais puis sur les hauteurs rocailleuses et enfin sur le fort et la verdure qui l’entoure vaut clairement le détour. Il suffit de quelques minutes seulement pour passer de la ville à la pleine nature.

C’est assez impressionnant de surplomber l’Isère puis de progressivement s’élever au-dessus de la ville...

Il existe d’autres moyens d’accéder à la Bastille : des sentiers pédestres et des escaliers. L’ascension à pied n’est pas excessivement longue, mais il faut tout de même être en forme car il y a un dénivelé positif de 285m et pour ceux qui n'ont pas le pied montagnard, cela peut être surprenant. (Pensez aussi aux bonnes chaussures.)

Les différents accès aux chemins sont simples à trouver depuis les quais une fois que vous avez traversé l’Isère : place de la Cimaise en face de la passerelle Saint-Laurent , ou vers le Museé Archélogique Saint-Laurent et depuis le Jardin des Dauphins (attention il ferme la nuit). Monter à pied permet une réelle immersion dans la nature : on ressent encore plus le contraste avec l’urbanisme de la ville. C’est à ce moment là que « ville à la montagne » prend tout son sens.
En plus, c’est une montagne accessible à tous. Le site de la Bastille est accessible à 40% pour les personnes à mobilité réduite.

ET UNE FOIS LA-HAUT ?

vue sur grenoble.jpeg
vue depuis terrasse géologues.jpeg
vue depuis belvédère (2).jpeg
belvédère.jpeg
synchrotron.jpeg
vue depuis grottes (2).jpeg

Les terrasses et le belvédère

Une fois arrivés au sommet, une vue exceptionnelle se dévoile devant nous.

Nous tournons sur la gauche en sortant du Téléphérique vers la terrasse des géologues où nous pouvons admirer toute la diversité du paysage Grenoblois : la ville, son urbanisme, son fleuve (Isère), son torrent (Drac), son centre historique. Et les différents massifs qui l’entourent : la Chartreuse (dont fait partie la Bastille), le Vercors et la chaîne de Belledonne.

Le cours Jean Jaurès prolongé de celui de la Libération-et-de-Charles de Gaulle s’étend d’un bout à l’autre de la ville sous nos yeux et lui donne une autre dimension. C'est une des plus longues avenues d’Europe.

On comprend enfin pourquoi Grenoble est si souvent surnommée la « cuvette » ! Mais franchement, nous avons rarement vu une aussi jolie cuvette.

Nous continuons notre « ascension » en nous rendant au belvédère Vauban. Il offre lui aussi un panorama à couper le souffle. Nous entrapercevons au loin le Mont Blanc ! La vue à 360° depuis le belvédère est époustouflante.

Des planches d’information nous permettent d’en savoir plus sur Grenoble et la région ; notamment le processus de construction des fortifications, l’évolution du paysage mais aussi une table dédiée à l'accueil et l’organisation des Jeux Olympiques de 1968.
On peut même s’amuser à repérer au loin les différents sommets avec le plan (ce qui n’est pas une mince affaire pour tous) !

On ne se lasse pas d’admirer la vue du haut de cette montagne mais on se rend compte aussi qu’il y a plein de choses à faire ici : il y en a pour tous les goûts et tous les âges !

Tout d’abord, après avoir contemplé la beauté du paysage, vous pouvez obtenir des informations au Bureau d'Information Touristique à proximité de la sortie des bulles. Il y a également un snack ouvert toute la journée pour satisfaire les courageux montés à pied qui auraient un petit creux en arrivant en haut. Il y a également deux restaurants, le O2 , près de la sortie des bulles, et le Chez Le Pèr'Gras . Un restaurant gastronomique offrant une vue sublime sur la chaîne de Belledonne.

Les activités avec les enfants

Plusieurs activités sont proposées pour les familles avec des enfants comme l’Acrobastille , des parcours acrobatiques installés dans les fortifications du fort. De quoi ravir vos enfants et leur faire passer une bonne après-midi grâce à une activité dans un cadre unique. Tous les petits que nous avons croisés étaient contents de pouvoir se prendre pour Tarzan le temps d’une après-midi ! Une partie des parcours, plus acrobatiques, sont proposés aux adultes.

On a testé pour vous l'Acrobastille avec des enfants de 5 et 10 ans.

Les visites culturelles

Il est également possible d’admirer les collections contemporaines du Centre d’Art de la Bastille ou de se plonger dans l’histoire de Grenoble au Musée des Troupes de Montagne .
L'été sont proposées des visites guidées, pour en savoir plus sur ce fort et ses secrets.

equipement baudriers enfants acrobastille

Les grottes de Mandrin

Pour finir (et surtout pour échapper à la chaleur !), on a décidé d’aller faire un tour dans les grottes se trouvant juste derrière les fortifications. Après quelques minutes de marche dans une sorte de couloir sous-terrain, on arrive au cœur même de celles-ci. Nous avons la surprise d’avoir devant nous, à travers les fenêtres naturelles, une magnifique vue sur la nature, puis sur la ville et enfin sur les massifs. Nous sommes encore une fois frappés par la diversité du paysage !

Pour repartir, de nouveau, plusieurs choix s’offrent à nous : sentiers pédestres, escaliers ou bulles. En descendant à pied, nous continuons d’explorer les fortifications. Cela nous permet également d’avoir différents points de vue de la ville, au fur et à mesure de notre descente, et de découvrir de plus près, certains quartiers. Il y a quelques terrasses aménagées permettant d’apprécier pleinement le paysage, et de prendre en photo les panoramas.

En fonction du côté choisi pour descendre, vous pouvez arriver soit dans le Jardin des Dauphins , soit dans le quartier Saint Laurent, sur les quais.

Bien sûr, tous les chemins valent le détour ! Ce qui est intéressant avec le fort de la Bastille, c’est qu’il y a mille et une façons de le découvrir.
Chaque visite est unique – selon la saison ou le chemin emprunté !

grottes (4).jpeg
grottes (5).jpeg
grottes (6).jpeg

La Bastille comme si vous y étiez.

Quelque soit le temps profitez de la vue sur Grenoble avec notre webcam. Toutes les webcams sur la métropole de Grenoble.