Elles descendent de la montagne… En fanfare ! Petit guide des pâturages urbains.

Posté le 18 oct. 2018 à 14:55 (permalien)

La Descente des Alpages - Grenoble


Par Loïs  / Consulter l'ensemble des articles On a testé pour vous

Descente des Alpages Grenoble © Loïs Perrin OTGAM (2).jpg

Quand la montagne descend en ville

Tout part d’une rencontre, entre Bernard Mure-Ravaud et Chris Moiroud. Le premier est Meilleur Ouvrier de France et Champion du Monde des fromagers, le second est passionné d'élevage bovin. Ensemble, ils ont cette idée folle : faire descendre les vaches des montagnes en plein centre-ville.

Derrière ce projet saugrenu, une volonté concrète. Rappeler que les montagnes qui entourent la métropole grenobloise sont aussi le lieu d’une économie riche de talents et de saveurs. C’est donc tous les maillons de cette chaine qui se réunissent pour cette fête populaire : vaches, éleveurs, producteurs, commerçants et consommateurs.

Descente des Alpages Grenoble © Loïs Perrin OTGAM (3).jpg

Un événement dédié au terroir et à la gastronomie

Vous l’aurez compris, la « Descente des Alpages » rend hommage aux savoir-faire et aux traditions locales en matière de gastronomie. C’est une fête des produits du terroir. Les productions des plateaux du Vercors, de Chartreuse, de Belledonne et de l’Oisans se donnent rendez-vous sur nos tables pour le bonheur des gourmets. On peut ainsi déguster la Tomme de brebis de la Motte d'Aveillans,  le carré du Trièves,  le Bleu du Vercors,  la Tomme de Chartreuse ou de Belledonne,  le Saint-Marcellin,  le Murçon,  la Polenta,  les Diots …

Pour sublimer ces produits, des grands chefs et Meilleurs Ouvriers de France font l’amitié à Bernard Mure-Ravaud de leur présence. Avec des démonstrations, des ateliers, des repas et des concours, ils font ressentir au grand public la véritable gastronomie française.

Et le public ne s’y trompe pas, la rue de Strasbourg, QG de l’événement ne désemplit pas….

 

Descente des Alpages Grenoble © Loïs Perrin OTGAM (7).jpg
Descente des Alpages Grenoble © Loïs Perrin OTGAM (8).jpg

Un événement à partager entre amis

Entre amis, "La Descente des Alpages" un événement populaire par définition. C’est le rendez-vous des gastronomes autant que des bons copains. Les tablées ne désemplissent pas, les bouteilles de bons vins tombent, ainsi que les plateaux d’huitres et de fromage. Les commerçants à la fête montrent leur savoir-faire et mettent les petits plats dans les grands.

Le défilé et la ferme du centre-ville : le bonheur des plus petits

Mais "La Descente des Alpages", c’est aussi un événement familial. Un air de transhumance s’installe en plein centre-ville, puisqu’un moment phare de la journée se joue avec le défilé des vaches.

Tarines, Abondances, Herens, et Villardes ont quitté leurs alpages. Avant de retrouver l’étable pour l’hiver, elles viennent à la rencontre des Grenoblois. Parées de leurs plus belles cloches, ornées de couronnes fleuries, elles déambulent dans la ville. On retombe en enfance en les voyant se balader naturellement entre les voies de tram et sur les grandes avenues. Avec les  tintements, les meuglements et la fanfare qui reprend des chansons populaires de notre terroir: étoiles des neiges, mon cœur amoureux… On est dans l’ambiance. Nous ne sommes plus en centre-ville, mais au cœur de la Chartreuse, au sommet de Belledonne, ou dans un coin perdu du Vercors

Les curieux s’attroupent rapidement auprès des bêtes,  pas  trop déboussolées d’être au centre de toutes les attentions. Le parcours des vaches s’accompagne même de dégustations. J’ai pour ma part pu tester le « lait d’ânesse ».

Descente des Alpages Grenoble © Loïs Perrin OTGAM (1).jpg
Descente des Alpages Grenoble © Loïs Perrin OTGAM (5).jpg

Cette ambiance rustique se retrouve rue de Strasbourg, au grand bonheur des tout petits, puisque nombreux animaux de la ferme sont présents. On y trouve un mouton espiègle qui se balade librement à la recherche de foin; des lapins, des canards, des chèvres, un veau…Et même quelques poneys. Un ravissement pour nos petits citadins.

Pour terminer, vous ne pouvez quitter cette journée dans les pâturages sans vous exercer à la traite des vaches. Et avoir l'occasion de déguster du lait tout chaud, fraichement tiré du pis. Autant de sensations inhabituelles, d'expériences inattendues en plein centre-ville.

On vous quitte en musique et en images, avec les moments forts de cette journée montagnarde. Il est désormais temps de dire au revoir au troupeau, et à l’année prochaine.

Crédits photos et vidéo Loïs Perrin - OTGAM
Merci à "La Descente des Alpages" pour leur accueil.