Les Caves de Chartreuse

Lieu emblématique de la région, les caves de la Chartreuse renferment le secret de fabrication de sa fameuse liqueur.

Posté le 18 avr. 2019 à 13:41 (permalien)

Les Caves de Chartreuse


Par Johanna / Consulter l'ensemble des articles On a testé pour vous

Lieu emblématique de la région, les caves de la Chartreuse renferment le secret de fabrication de sa fameuse liqueur, mais aussi le récit de plus de 400 ans d’histoire des moines chartreux.

C’est à 30 minutes de Grenoble, à Voiron, que l’on peut découvrir l’ancien site de fabrication de la Chartreuse.

Une découverte qui fait appel à tous les sens : du parfum des 130 plantes composant la recette, au goût de la liqueur, en passant par les frissons de la fraicheur des caves ; l’immersion, au cours de cette visite, est totale.

C’est aussi l’occasion de parcourir la plus longue cave à liqueur du monde.

 

caves de chartreuse © OTGAM (11).jpg

Premières impressions

Dès l’arrivée, notre regard est attiré par un van aux couleurs vertes de la Chartreuse. Une mise en couleur qui nous invite à nous diriger à l’intérieur du site. Il est possible de de visionner un film de présentation dans une salle de projection à l’étage, mais aussi de tester dans le hall d’entrée, une activité sensorielle innovante autour des parfums des plantes utilisées dans les liqueurs


Notre guide contextualise l’histoire de la Chartreuse de sa naissance à sa production actuelle. Elle n’omet pas de nous indiquer que la recette est secrète et bien gardée par deux moines Chartreux.

caves de chartreuse © OTGAM (14).JPG
caves de chartreuse © OTGAM (25).JPG
caves de chartreuse © OTGAM (21).JPG

L’histoire de la Chartreuse

Après cette introduction et un passage devant quelques-unes des plantes composant la fameuse liqueur, nous entrons dans une petite salle noire où sont diffusées des images des paysages du massif de la Chartreuse, ainsi que des éléments en lien avec la liqueur, sa fabrication et sa conservation. La vidéo est immersive elle suscite notre curiosité quant à cette boisson qui semble magique.

Nous continuons dans une deuxième salle qui retrace chronologiquement  l’histoire des Caves  de la Chartreuse. Nous apprenons qu’il existe 21 maison Chartreuses dans le monde. Situé au cœur du massif de la Chartreuse, le monastère de la Grande Chartreuse a vu le jour en 1605. La recette, telle qu’on la connait (ou ne la connait pas justement…) est créée en 1737, grâce à un mélange de 130 plantes qui lui donnent sa saveur et cette couleur verte si particulière à la liqueur.
Nous sommes tous surpris d’apprendre que la production s’est, pendant un temps, délocalisée en Espagne, à Tarragone, suite à l’expulsion des moines hors de France. Une anecdote qui nous pousse à demander si ce déménagement a eu un impact gustatif sur la Chartreuse. Car oui, le goût a bien été modifié, notamment à cause de la chaleur espagnole, et la boisson produite fut nommée la Tarragone (plus logique que la Chartreuse en effet…).

Par la suite, la guide nous présente le nouveau site de production, de distillation et de vieillissement de la Chartreuse – cette activité a dû quitter les Caves de Voiron  en 2018 pour des raisons de sécurité et s’est implantée à Aiguenoire, toujours dans le massif de la Chartreuse.

Cependant, l’histoire de ce lieu fascine, tout comme celle des moines qui, encore aujourd’hui, vivent grâce à cette production.

caves de chartreuse © OTGAM (51).jpg
caves de chartreuse © OTGAM (16).JPG
Salle de présentation du nouveau site d'Aiguenoire

La fabrication

Une fois la partie historique achevée, nous poursuivons notre visite au rez-de-chaussée où notre guide nous livre des éléments plus techniques sur le processus de fabrication et de vieillissement de la Chartreuse. Alors que l’on s’approche de l’entrée des caves, une fois les « portes du monastère » passées, l’odeur d’alcool se fait sentir et le parfum des herbes émanant du sous-sol semble imprégner les murs.

Le monastère de la Grande Chartreuse est présenté par une large maquette et nous faisons une visite virtuelle des lieux grâce au récit de notre guide. Nous apprenons que la salle des plantes où sont collectées les 130 éléments végétaux qui composent la Chartreuse n’est pas qu’interdite aux visiteurs : en effet, elle n’est accessible que par les deux moines en possession de la recette, et de ces deux moines, un seul et unique se charge de trier les plantes. Des informations qui rendent cette boisson encore plus exceptionnelle et mystérieuse. Il est temps pour nous de déguster l’Élixir de Chartreuse dont nous avons tant parlé : un véritable remède de grand-mère supposé soigner tous les maux. Une petite meringue imprégnée d’une goûte d’élixir nous est offerte. Une explosion de saveur relevée.

Il est temps pour nous de visiter la plus longue cave à liqueur du monde. Il fait sombre et assez froid (nous vous conseillons de prévoir une veste…) ce qui accentue encore plus l’impression de pénétrer dans un lieu secret et bien gardé, comme si la découverte de cet espace nous était réservé.
Nous déambulons quelques instants entre les tonneaux, annotés de diverses numérotations (degré d’alcool, couleur…). Nous comprenons l’ampleur de la diffusion de cette liqueur. Elle est envoyée sur différents marchés internationaux.

caves de chartreuse © OTGAM (31).jpg

La dégustation

Après la visite c’est le moment de la dégustation. Nous entrons dans l’espace bar et commence un service digne de professionnels. Nous goutons d’abord la liqueur jaune. Nous observons sa couleur dorée aux reflets verts ainsi que son aspect liquoreux. Nous apprécions la senteur de ses parfums, puis enfin vient la première gorgée. Une sensation douce et moelleuse. La liqueur jaune est moins alcoolisée 43°  que la verte 55°. Nous passons ensuite à la seconde dégustation, la Chartreuse verte cette fois-ci et avec un panel aromatique plus floral et boisé (puissance des plantes et de l’alcool).

Les deux liqueurs peuvent se mélanger, elles peuvent être utilisées dans des cocktails mais aussi et surtout… qu’il existe de nombreux desserts parfumés à la Chartreuse elle se marie très bien avec le chocolat
Des idées cuisine originales.

caves de chartreuse © OTGAM (57).jpg

En résumé

Un véritable sentiment de rareté émane de cette visite. Elle fait partie des visites à ne pas manquer lors d’une découverte de la région.

Nous avons fait partie pendant un court instant de l‘histoire gustative et spirituelle de la Chartreuse (même si bien sûr nous n’avons pas obtenu les secrets de la liqueur).

C’est une véritable expérience autour de cette boisson emblématique de la région, plus qu’une simple visite d’un lieu chargé d’histoire et de secrets.

Crédits Photos : OTGAM C. Baudin