Pour se défouler entre amis ou entre collègues !

Posté le 25 sep. 2017 à 17:17 (permalien)

On a testé pour vous : le Laser Game Evolution à Grenoble 


Par  Chloé / Consulter l'ensemble des articles On a testé pour vous


Fin de journée, avec les collègues de l'Office de Tourisme, nous sommes à la recherche d’une activité pour décompresser.
Pas la peine de chercher bien loin: le Laser Game, rue colonel Dumont, nous ouvre ses portes...
  

2017-09-25 17_32_22-laser game evolution grenoble - Recherche Google.jpg


Nous sommes un groupe de choc (15 personnes) surmotivée mais pas très entrainée...L’équipe du Laser Game nous accueille dans ses locaux et nous explique les différentes options de jeu : chacun pour soi, deux équipes, trois équipes…
Nous optons pour un affrontement en trois équipes de 5 joueurs. C’est enfin le moment de se transformer en machine de guerre en revêtant les plastrons spécialement imaginés pour cette activité.

On nous explique alors les règles du jeu. Notre plastron offre beaucoup de possibilités de cibles représentées par des zones lumineuses : devant, derrière, aux épaules et sur le pistolet qui est lui-même rattaché au plastron. Car oui, il peut être embêtant de perdre son pistolet au milieu de la partie ou de se le faire voler par un collègue assoiffé de vengeance...
Le pistolet projette un rayon laser nous permettant de toucher les cibles de nos adversaires. La nouveauté repose dans les six tirs spéciaux (rafale) qui complètent le tir traditionnel qui est, lui, illimité.
Notre équipe est prête à rentrer dans l’arène. Nous sommes équipés, briefés et l’envie d’en découdre est insoutenable.

 

17264451_734676813379937_7633349235796585819_n.jpg

Go ! Go ! Go ! ... Les portes s’ouvrent. On se disperse dans les dédales de la salle. La fumée et les effets sonores nous mettent encore un peu plus dans l’ambiance du jeu. L’immersion est totale.

Je regarde à droite, à gauche, je tente de repérer tous mouvements ou gloussements qui pourraient trahir la présence d’un.e de mes collègues… un mouvement sur ma gauche… BIM ! Je touche le stagiaire. Cherchant l’endroit idéal pour monter un guet-apens je suis touchée. Je mets un peu de temps à comprendre d’où cela a bien pu venir… Ah oui, il y a un étage et le stagiaire s’est vengé en tirant d’en haut. Comme je viens d’être touchée, mon pistolet se désactive pendant huit secondes.
Mais pas le temps de s’endormir, je cherche le reste de mon équipe puis les coins et renfoncements stratégiques pour désactiver tout ce qui passerait à proximité.

 

On court, on rigole, on monte les escaliers, on se planque, on trébuche et on repart de plus belle.
Chacun a sa technique ; les planqués, les coureurs de fond, les fourbes et les cibles faciles, tout le monde s’amuse.
Mais alors que j’ai l’impression de me transformer en Terminator la partie prend fin. Déjà !! Personne n’a vu le temps passer. Nous remettons les plastrons à leurs places et attendons avec impatience les résultats.
 

2017-09-25 17_06_08-lasergame.doc [Mode de compatibilité] - Microsoft Word.jpg


Ce qui est sûr, c’est qu’au Laser Game de Grenoble les choses ne sont pas faites à moitié. Chaque joueur se voit remettre une feuille de résultat avec les scores par équipe mais également sa performance personnelle ; nombre de tirs reçus, nombre de tirs donnés, … Les masques tombent et nous savons qui s’est acharné contre qui, mais également qui a été le meilleur sniper ou qui n’a été là que pour servir de cible.
Mais pour tous, la mission est réussie: celle de passer un super moment entre collègues. Et à mon avis on a été bien meilleurs en fous rires qu’en précision de tir.


N’hésitez pas à tester par vous-même !
Plus d'information sur 
www.lasergame-evolution.com

 



Le saviez-vous ? En 1996, le Laser Game de Grenoble et le premier Laser Game de France à ouvrir ses portes !